Le masque et la Cohérence Cardiaque

Depuis le début de la pandémie, l’une des questions les plus fréquentes qui nous est posée peut se résumer ainsi : « puis-je pratiquer la Cohérence Cardiaque avec le masque ?« .

Ma réponse est OUI, et j’ajouterai que la pratique de la Cohérence Cardiaque devrait être encore plus encouragée en ces temps incertains.

Permettez-moi de développer la réponse : la pratique de la Cohérence Cardiaque se décompose en plusieurs routines.

Tout d’abord, la pratique régulière au moyen du 365 se fait en général lorsqu’on est seul, dans le calme, de façon programmée, quasi rituelle. Pour cette pratique routinière de fond, il est toujours possible de s’isoler, d’enlever le masque et de pratiquer. C’est la posture la plus naturelle et physiologique.

Je rappelle que c’est trois fois par jour, six respirations par minute pendant cinq minutes (3-6-5). Je serais très surpris que vous ne puissiez pas trouver quinze minutes par jour pour passer du temps en contact avec votre respiration, seul à seul avec vous-même.

Pour les mini-sessions de recentrage, si vous êtes dans un environnement où le port du masque est recommandé, voire obligatoire, la durée courte de la mini-session n’est en rien gênée par la présence du masque. Ce n’est ni la quantité de l’air mobilisée, ni l’intensité de la respiration qui sont concernées par la pratique mais la durée de l’inspiration et de l’expiration que l’on égalise. Je dis bien la durée et pas la puissance ou la quantité.

En général, chez l’adulte environ cinq secondes d’inspiration, suivies de cinq secondes d’expiration. Mais c’est beaucoup moins important d’être précis pour les mini-sessions qui n’ont pour objectif que le recentrage, le retour au neutre.

Pour la respiration synchrone que l’on pratique à plusieurs, dans le cadre de l’école, d’une collectivité ou la famille. La distanciation peut être respectée, les séances sont courtes et c’est la fréquence respiratoire qui est synchronisée. Là encore, le masque n’est ni une contre indication ni une gêne pour la pratique de la Cohérence Cardiaque.

Donc, oui, le masque peut être conservé et encore oui, cette période difficile que nous traversons tous génère du stress, de l’anxiété et des peurs pour lesquels la Cohérence Cardiaque devrait être, plus que jamais, encouragée.

Pensons aussi aux effets physiologiques favorables sur le système immunitaire que la pratique régulière peut apporter en prévention et en protection.

Ma réponse : OUI on peut garder le masque lorsqu’il est nécessaire.

Cordialement (avec coeur),
David O’Hare

FAQ de la Cohérence Cardiaque

La réponse à cette question, ainsi que les réponses aux principales questions que vous nous posez se trouvent dans la Foire aux questions de la Cohérence Cardiaque, animée par Dr David O’Hare, créateur de la méthode 365 Cohérence Cardiaque.