Cohérence Cardiaque ou Relaxation ?

Cohérence Cardiaque ou Relaxation ?

QUESTION SUR COHÉRENCE INFO : « La Cohérence Cardiaque est-elle une pratique de relaxation ? »

Réponse de David O’Hare : c’est une question qui m’est souvent posée, mais c’est aussi une affirmation qui est souvent constatée dans la presse, les blogs ou des posts mentionnant la cohérence cardiaque. On peut souvent lire « relaxez-vous avec la Cohérence Cardiaque ».

Physiologiquement, la Cohérence Cardiaque n’est pas une pratique de relaxation et c’est presque même le contraire. C’est juste un peu plus difficile à expliquer.

La relaxation, d’un point de vue physiologique, est la mise en repos du système musculaire locomoteur. Lorsque nous relaxons nous libérons les tensions musculaires, ligamentaires, c’est totalement passif, et nous mettons au repos notre système nerveux autonome. C’est une pratique de réduction d’activité du système nerveux autonome pour l’amener proche d’un état de sommeil et d’absence de tonus musculaire. On parle aussi de réduction du tonus sympathique car c’est le système nerveux sympathique qui permet les mouvements d’adaptation de fuite ou de combat. Le stress et toutes les peurs mobilisent les muscles en augmentant le tonus sympathique pour nous préparer à nous enfuir ou à nous battre.

La relaxation se manifeste par une diminution très importante de l’activité neuromusculaire. Relaxer c’est relâcher.

La cohérence cardiaque n’est donc pas un état physiologique de relaxation ou de relâchement même si les effets ressentis peuvent y faire penser.

La cohérence cardiaque respiratoire (aussi appelée résonance cardiaque) entraine une stimulation alternée entre le système nerveux sympathique et le système nerveux parasympathique pour équilibrer ce système d’adaptation.

Chaque inspiration accélère le coeur en stimulant le système nerveux sympathique, chaque expiration ralentit le coeur en stimulant le système nerveux parasympathique (le système du repos et de la digestion) cette harmonisation des deux systèmes est favorable à la santé car elle renforce les capacités d’adaptation en les stimulant alternativement.

La cohérence cardiaque est plutôt une pratique de stimulation que de relaxation.

C’est d’ailleurs ce que nous enregistrons dans nos séances de consultation en cohérence cardiaque, nous voyons à l’écran une augmentation des accélérations et des ralentissements du cœur, c’est la définition même de la cohérence cardiaque alors que lorsque nous enregistrons quelqu’un en relaxation musculaire nous observons une diminution des accélérations et des ralentissements du cœur.

Cela peut paraitre paradoxal et compliqué, mais c’est ainsi. Une belle expérience pour vous, serait de consulter un praticien en cohérence cardiaque, il y en a de plus en plus, j’en ai formé plus de 2000 à ce jour d’ailleurs, ils ont tous le matériel pour vous montrer cette petite merveille paradoxale de notre physiologique commune.

Les effets ressentis sont proche de la relaxation car le balancement entre sympathique et parasympathique est ressenti comme un recentrage agréable, c’est ce qu’on appelle une relaxation relative. Par contre aucune somnolence, aucune réduction des capacités d’attention, de réflexion ou de décision, bien au contraire. L’état de cohérence cardiaque met la personne en pleine possession de ses moyens.

Tout est expliqué beaucoup plus longuement dans notre formation d’initiation pour tous.

Nous sommes à votre disposition pour tout renseignement complémentaire, bien entendu.

Cordialement

David O’Hare

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.