Comment bien respirer?

Comment bien respirer?

Une question sur Cohérence Info :

Cohérence cardiaque et respiration:

J’aimerais savoir s’il faut respirer par la bouche ou par le nez, et aussi s’il faut fermer les yeux ou les garder ouverts.

La réponse que j’ai donnée de nombreuses fois par courriel :

C’est la question qui m’est posée le plus souvent sur le site, lors des ateliers et par les patients à qui je propose la pratique de la cohérence cardiaque et de la respiration.

En général cette question arrive immédiatement après que la personne ait commencé à respirer à la fréquence six (6 respirations par minute) et elle se rend compte qu’elle ne sait pas quoi faire de cette respiration volontaire alors que la question elle ne se la pose jamais dans la vie.

L’induction respiratoire de la Cohérence Cardiaque se base sur une respiration consciente, volontaire à une fréquence fixe proche de 0,10 Hz (l’unité des fréquences) soit proche de 6 par minute (l’unité des périodes respiratoires).

L’objectif de cette pratique de Cohérence Cardiaque est justement de prendre conscience de la respiration pendant quelques minutes par jour et de guider doucement sa fréquence sans trop se poser des questions. Ma première réponse est donc, en général : « faites ce qui est le plus confortable pour vous, cela n’a pas une grande importance ».

Je préfère ne donner qu’une seule consigne, simple et même peu précise car la Cohérence Cardiaque est simple, c’est ce qui en fait sa force.

Respirer comme vous voulez, comme vous le sentez.

Ensuite on peut raffiner un peu et donner des indications complémentaires qui ne sont pas des consignes ni même des recommandations, juste des propositions de bon sens.

Inspirer par le nez a plusieurs avantages : l’air est filtré et réchauffé, ensuite la différence de température entre l’air ambiant et le milieu intérieur est perçu, cette inspiration nasale est donc accompagnée d’une sensation, cette sensation thermique augmente la conscience respiratoire, l’un des buts de la pratique.

Expirer par la bouche permet aussi de prendre conscience de l’expiration car, si on pince un tout petit peu les lèvres on les sent vibrer, les douces turbulences de cet air expirer nous renseignent sur cet expir, cette conscience vient encore renforcer la pratique de la différenciation inspir / expir (sympathique / parasympathique).

En ce qui concerne les yeux, lorsque qu’on les ferme on a une privation d’une partie des sensations externes et des distractions visuelles, c’est utile au début. Mais l’objet de la Cohérence Cardiaque n’est elle pas de vivre mieux dans un monde avec tous les sens que la nature nous a donnés ?

Nous sommes en mai lorsque j’écris cet article, alors ? En mai fait ce qui te plait. Respire s’il te plait. Plusieurs fois par jour prends conscience de ta respiration et guide la doucement vers six cycles par minute, reste simple et attentif.

[button url= »http://www.coherenceinfo.com/ressources/questions/ » class= »other » bg= »#477ba4″ hover_bg= » » size= »0px » color= »#ffffff » radius= »0px » width= »0px » height= »0px » target= »_self »] RETOUR AUX QUESTIONS [/button]

Un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Une façon originale d’aborder la respiration! Ont est plus en mai, mais c’est bientôt la rentré alors je vais m’y remettre! Bonne continuation à vous!

    alexandrainformations

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.